Etes-vous mécarithmophile ?

20160319_162138Bien que l’on trouve parfois le mot de mécalkyphile, ce terme semble anachronique dans son éthymologie, mélangeant racines grecques (méca, phile) et latines (calcul, avec un k et un y inexplicables). De plus il est rarement utilisé.

Partant du principe que
  • μηχανική [mêkhanikê] signifie « mécanique, qui concerne une machine »
  • ψηφιζο [psêphidzo] signifie « Compter avec des cailloux, supputer, calculer, compter »
  • ψηφοσ [psêphos] signifie « Une petite pierre usée et lisse, un caillou, un calcul (utilisé pour calculer)
  • αριθμοσ [arithmos] signifie « nombre »
  • φιλω  [philo] signifie « j’aime »
il devient possible de créer plusieurs mots issus du grec :
Mécapséphidzophile – qui aime calculer mécaniquement
Mécapséphophile (méca-psépho-phile) – qui aime les calculs (cailloux) mécaniques
Mécarithmophile (mec-arithmo-phile) – qui aime les nombres mécaniques
Je préfère le dernier, pour sa simplicité, même si le mot calcul n’y est pas.
Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire