Multiplicatrice de Steiger

Prototype terminé !!
A la fin du 19e siècle, Bollée, puis Steiger, eurent l’idée de matérialiser la table de Pythagore et créèrent une matrice capable de générer des multiplications DIRECTES (à un chiffre au multiplicateur, certes…). Pour résumer, au lieu de tourner 6 fois la manivelle comme sur l’arithmomètre de Thomas, un seul tour suffit désormais !

Chez Steiger, la matrice est circulaire. Un disque matérialise les dizaines, et un autre les unités. Le produit maximum donne 9×9.
Deux « palpeurs » (petites tiges) viennent mesurer la hauteur arithmétique du produit partiel. Des crémaillères fixées aux palpeurs actionnent ensuite les roues totalisatrices …. Et le tour est joué !

Laisser un commentaire