Un Syllabaire mécanique

Bonjour

Ce n’est pas une machine à écrire, certes, mais cela vaut la peine de voir cet étrange instrument appelé par Jallais, son inventeur, « Machine à lire ». Vous remarquerez qu’en appuyant sur les touches, on fait sortir des séries de voyelles et de consonnes, pour générer des syllabes. Il y a aussi des petites tirettes en complément, sur lesquelles sont imprimées des lettres. C’est fou non ?
Ce petit bijou date du début du XXème siècle.

4 thoughts on “Un Syllabaire mécanique

  1. Non, pas vraiment …
    On sait juste que Mr Jallais était instituteur à Migné, et que son premier syllabaire mécanique date de 1894. Il est un peu différent de celui-ci. IL semble que d’autres s’y soient essayés comme Henriot en 1833, Gresse en 1862, Peschard en 1878. Je vais essayer de trouver le brevet qui lui correspond, sans doute vers 1910-20.

Laisser un commentaire